Australie : I’ll slip an extra shrimp… *Punched*


15 Novembre 2013 : Australie

Je quitte donc l’Asie pour continuer mes aventures en solo. Mais d’abord, une petite pause s’impose en Australie, pour dire bonjour à mes vieux amis ! En effet, j’avais déjà passé 6 mois là bas en 2009 pour un stage. Donc sur le trajet de la Thaïlande jusqu’en Nouvelle-Zélande je m’arrête à mi-chemin, à Newcastle (200 km au Nord-Est de Sydney), pendant une quinzaine de jours pour leur rendre visite.

Après un changement d’avion à Singapour, et un atterrissage à Sydney, je prends le train vers Newcastle où Sam et Dan m’attendent ! Sam est mon ancien coloc’ et Dan un ancien collègue, je les avais rencontrés car ils bossaient au CSIRO, le centre de recherche où j’étais stagiaire. Et ils sont tout deux devenus de très bons amis. Et je les avais d’ailleurs revus tous les deux plusieurs fois après 2009. Après une bonne bière, on s’arrête à Wallsend pour dire bonjour à Bec, la femme de Sam, super adorable elle aussi, et également une très bonne amie. Puis direction Maintland, chez Dan où je serai hébergé pendant les premiers jours. C’est l’occasion de revoir Ash, la copine de Dan, elle aussi super sympa.

Le lendemain, journée tranquille, Dan me fait faire le tour de Newcastle. Tout d’abord Nobbys beach, toujours aussi impressionnante avec son phare au bout de la plage.

TDM - Australie

Puis on continue en suivant la côte.

TDM - Australie

Newcastle est toujours la même, rien n’a vraiment changé pendant ces 4 années ! On passe ensuite l’après midi à tenter de réparer la voiture de Dan, mais il nous manquera quelques outils… ce n’est que partie remise !

Un soir, je me galère à essayer de préparer à manger à ces 2 végan… pas évident de trouver un plat français sans produit d’origine animale!! (pas de viande, pas de fromage, même pas de miel !!)

TDM - Australie

Finalement, pour les jours suivants, on se dit qu’il vaut mieux laisser ce travail à des professionnels, et on va au restaurant, avec Dan, Ash, la mère de Dan, et le parapluie à froufrou rouge !

TDM - Australie

Le lendemain, Sam vient en renfort (et avec les bons outils) pour réparer la voiture de Dan, puis on va tous les 3 en direction de la Hunter Valley, où est produit une bonne partie du vin d’Australie. On commence d’abord par… jouer au golf!! si, si !! de l’aqua-golf pour être exact, c’est à dire du golf au bord d’un lac, et le but du jeu c’est de mettre la balle dans les paniers qui flottent au milieu du lac pour gagner des lots !

TDM - Australie

On essaye tous, à tour de rôle, Sam est clairement le plus doué et il se rapproche des paniers à plusieurs reprises, mais finalement c’est moi avec un coup de chance extraordinaire qui gagne un repas au restau !

TDM - Australie

Pour fêter ça, on s’arrête dans un grand domaine viticole pour une petite dégustation des vins de la Hunter Valley.

TDM - Australie

Et comme on est en Australie, il y a forcément des Kangourous qui gambadent un peu partout !

TDM - Australie

Après avoir passé quelques jours chez Dan, je déménage pour être hébergé chez Sam et Bec, mes anciens collocs. Le soir même, ils organisent une soirée avec Sam, Bec, Dan, Nathan le colloc Français actuel et sa copine Iranienne, les parents de Sam, la sœur de Sam et son copain Néo-Zélandais. Bref, pas mal de monde !

TDM - Australie

Super soirée, et…. on se boit du Muscat au Porro Catalan !!

TDM - Australie

Les courageux tentent le coup aussi, comme Bec :

TDM - Australie

et Sam :

TDM - Australie

Et on s’en est tous relativement bien sortis !

Les jours suivants, mes hôtes travaillaient, du coup pour moi ce sera principalement repos et dodo! C’était étrange car, même si je n’avais habité là que pendant 6 mois 4 années auparavant, j’avais presque l’impression d’être « à la maison ». J’en profite pour passer un peu de temps avec les deux lévriers de la maison : Millie la fifille.

TDM - Australie

Et Billy le Garçon.

TDM - Australie

Un soir, on va faire une partie de beach volley avec les gens du CSIRO. Ça m’a permis de revoir les anciennes connaissances : Adam de Tasmanie, Christian l’Argentin, Sergio l’Italien, etc… C’était super cool, mais je me suis un peu flingué la main gauche lors d’une récupération le balle un peu difficile. Ça n’aurait rien été, mais vu que je suis un boulet, j’ai absolument voulu continuer la fin du match avant de m’arrêter ! Bilan : quelques jours de repos s’imposent !

TDM - Australie

L’un des jours suivant, je me décide de passer au CSIRO pour finir de voir mes anciens collègues, c’est l’occasion de faire une partie de ping-pong avec mon ancien maitre de stage Stephen, mais aussi avec Roger, Mark et les autres ! Ça fait vraiment plaisir de revoir tout le monde.

TDM - Australie

Ces jours chez Sam et Bec sont très reposants. Parfois, je cuisine pour eux, une autre fois on va courir avec Sam dans « le bush » proche de la maison, on se fait quelques parties de Guitar Hero, on fait plusieurs apéros et soirées avec tout ce beau monde, en particulier avec Adam et sa copine Kathryn. Un autre jour, on va sortir Billy et Millie.

TDM - Australie

TDM - Australie

Bref, c’était bien tout ça !
Le samedi, je continue à revoir d’anciennes connaissances, et j’ai été très heureux de revoir Kate, Nikkie, Alan, et Mike lorsqu’on est tous allés manger une énorme glace (facturée au kilo !) après avoir vu The Hunger Game 2 au cinéma.

Pour le dimanche, Sam m’a préparé un bon petit programme comme je les aime ! On part avec Adam et Mike à Barington Tops pour faire un canyoning sauvage dans la rivière.

TDM - Australie

C’est vraiment génial, le site est magnifique.

TDM - Australie

Les paysages sont verdoyants avec tout plein d’arbres vraiment typiquement d’Australie.

TDM - Australie

Par contre l’eau est…. vivifiante… non sans déconner, elle est super froide!! surtout après plusieurs heures à patauger. Et je fais aussi connaissance avec le modèle Australien de ces très chères sangsues : les berges de la rivière en sont remplies. Cette variété d’Australie est rayée de couleur jaune et noire… au moins elles sont plus faciles à repérer que celles de la jungle népalaise! Mais au total, j’ai dû en détacher de mes pieds et de mes jambes une bonne trentaine.

TDM - Australie

Mais mis à part ces deux petits inconvénients mineurs, je passe un moment incroyable. On essaye de se frayer un passage tantôt sur les rives, tantôt dans les canyons, parfois en marchant, parfois en nageant, et le tout dans un cadre magnifique !

TDM - Australie

J’ai même eu la chance inouïe d’apercevoir un ornithorynque en toute liberté !!! Ce qui est vraiment rarissime ! En plus, j’avais la GoPro qui tournait à ce moment là… bon on voit pas bien, j’ai dû agrandir l’image comme un bourrin, mais bon, quand même, on le voit !

TDM - Australie

Le lendemain, avec ces magnifique images dans le tête, il est temps de dire tristement au revoir à mes amis, car la Nouvelle-Zélande m’attend !
Mais tout d’abord, je passe une journée à Sydney, pour revoir la dernière de mes amies que je voulais revoir : Hoda qui était arrivée en stage au CSIRO exactement le même jour que moi! Elle habite maintenant à Sydney avec son mari Saeed.

TDM - Australie

Le soir je m’amuse à faire quelques clichés nocturnes du Harbor Bridge et de l’Opéra House. C’est le passage obligé…

TDM - Australie

J’ai d’ailleurs rencontré deux sympathiques fantômes quand on regarde la photo attentivement…..

TDM - Australie

Le lendemain, j’arrive à l’aéroport, et….. j’ai bien vu le moment où j’allais être renvoyé en France!! Je m’explique : comme d’habitude, je n’avais prévu qu’un aller simple pour aller jusqu’en NZ, tout simplement car je veux toujours garder une grande flexibilité, et voyager de manière très spontanée. Et j’avais vu qu’il n’y a pas besoin de préparer un visa à l’avance pour aller en NZ avec un passeport français : ils donnent le coup de tampon à l’arrivée sur le territoire. Seulement voila, lors de l’enregistrement à Sydney le type me dit qu’effectivement ils donnent un visa à l’entrée, MAIS sous condition d’avoir déjà le billet de sortie du pays!! Du coup, le type ne veut pas me laisser passer, en me disant que s’il me laisse passer, à l’arrivée les douaniers néozélandais vont me renvoyer à mon point de départ : Sydney… sauf que ce coup ci, je n’aurai plus de visa pour l’Australie, et ils me renverront donc en France… de l’autre coté du globe, et à mes frais bien sûr !! Du coup, gros coup de stress !!! J’essaye de trouver un point wifi : pas moyen… je cours donc vers la zone de « PC en libre service », heureusement il y en a un qui est disponible. Il faut absolument que je réserve un vol pour sortir de NZ avant de louper le vol pour y rentrer ! Je n’avais pas prévu la durée de mon séjour en NZ, je n’avais même pas prévu ma destination après la NZ!! Mais je dois absolument prendre une décision en quelques minutes… ok, c’est parti pour une session acharnée sur Skyscanner, et finalement je prends un billet pour dans 2 mois, et pour aller à Tahiti. Pourquoi?… Beh… pourquoi pas!! on verra!! Je re-cours vers la zone d’enregistrement et j’arrive finalement à check-in tout juste dans les temps. pfiouuuuuh ! Nouvelle-Zélande, me voila !

Au final ça m’a bien fait plaisir de revoir tous mes amis Australiens. Ça fait bizarre, et ça fait plaisir aussi, de voir qu’en 4 ans quasiment rien n’a changé! Et puis c’est la première fois depuis le début du voyage que j’allais dans un endroit connu, voir des gens que je connaissait déjà. C’est reposant. L’Australie : les vacances pendant les vacances !

 

La suite de l’aventure ici : Nouvelle-Zélande : Séjour en Terre du Milieu
L’étape précédente : Thailande : Hello Tuktuk?

 

Laisser un commentaire