Chine : It’s a beautiful day!


29 aout 2013 : Chine – 2ème partie

Après un trajet un peu chaotique dans le train (pas de place assise… et 6h de trajet…), on arrive finalement à Pékin.

On check-in dans l’auberge de jeunesse, et on fait la rencontre de Leo [prononcer Lio], un Chinois super cool du sud de la Chine (province du Hunan), avec qui on partage le dortoir. Il est en «vacances prolongées», tout comme Mattia, Ben, et Moi, et il avait entrepris de visiter la Chine. Il est super marrant, toujours de bonne humeur et avec le sourire. Du coup on mange tous ensemble à Midi avant de se séparer pour la journée.

Mattia, Ben et moi, on visite la cité interdite. Certains coins plus reculés de la cité sont utilisés comme décors pour séances de photos…
TDM - Chine
La cité est très impressionnante par sa taille !! Mais bon… au final, l’architecture est assez similaire à ce qu’on avait déjà pu voir auparavant, et le nombre de visiteurs est assez oppressant !
TDM - Chine
Ensuite on se dirige vers le marché de Pékin qui est très réputé pour les «mets exotiques» qu’il est possible de déguster…
TDM - Chine
On se lance donc tous les trois à l’attaque de ces nouvelles saveurs. On commence doucement en se partageant quelques sauterelles…
puis une Mygale…
TDM - Chine
…puis on déguste 5 petits scorpions chacun…
TDM - Chine
…et on finit par se partager un énorme scorpion noir…
TDM - Chine
Mioooom!! Ça croustille !!

Le lendemain on retrouve Leo et on décide de visiter le zoo de Pékin. Mouais… Je n’aime pas trop les zoos, mais à cette date, on ne savait pas qu’on allait finir le voyage en Chine par Chengdu, région d’origine des Pandas, et on voulait absolument en voir avant de partir. On les a vu.. rien de particulier à dire.. Par contre, notre visite chez les ours a permis de faire des clichés assez sympas !
TDM - Chine
La soirée et le lendemain, on se le prend cool : On visite Pékin, on mange avec des amis de Leo, on flâne dans les marchés et rues commerçantes, Leo nous enseigne les rudiments du «comment survivre en Chine sans se faire plumer» : leçons de marchandage (il réussi à casser le prix d’un article qui était initialement à 600 yuans jusqu’à 150 yuans !), puis il nous emmène dans la station de métro sous l’université pour acheter de fausses cartes d’étudiants : à nous les moitié-prix !!
Bref, on s’imprègne de la culture chinoise, et de l’ambiance folle de sa capitale.
TDM - Chine
Entre temps, en épluchant les guides et autres infos, je déniche une rando à faire sur la Grande Muraille de Chine, qui regroupe tout ce dont on voulait :
– relativement proche de Pékin
– rando à la journée (y compris le transport pour y aller)
– une partie de la rando se déroule sur les murs originaux et authentiques
– l’autre partie se déroule sur des murs restaurés
– et surtout, le plus important : l’endroit est complètement vide de touristes
On se lève donc à 4h30 pour prendre le premier bus en direction de Gubeikou, et on est sensé se rendre à pied jusqu’à Jinshanling en suivant la Muraille. Arrivé là bas, le départ est un peu chaotique : quasiment personne ne fait cette randonnée, donc même en demandant aux locaux, et avec Leo comme interprète, il est bien difficile de trouver le bon chemin. On nous dirige même dans la direction exactement opposée à celle qu’on voulait prendre. Bref, après 2 heures à tourner en rond dans la montagne, on est sur les bons rails ! Et on commence à suivre le sentier en haut de la Grande Muraille de Chine et avec un grand soleil !
TDM - Chine
Cet ouvrage est absolument hallucinant, la muraille sillonne sur la crête des montagnes à perte de vue !
TDM - Chine
Simplement magnifique, et encore plus impressionnant que sur les photos qu’on peut trouver sur Internet ou à la Télé!! On imagine le travail titanesque qu’il y a dû avoir pour construire tout ça !
Comme prévu, le début de la randonnée commence par les murs non restaurés, mais néanmoins en assez bon état (pour des ruines..)
TDM - Chine
A moment donné, la muraille traverse un camp militaire, que le sentier nous fait contourner bien prudemment. A certains moments, le sentier se perd complètement dans les broussailles, et on a parfois un peu du mal à suivre les points oranges indiquant la bonne voie.
TDM - Chine
Mais finalement, on retrouve notre chère Grande Muraille, qui elle, continue infatigablement à sillonner les crêtes. La partie restaurée de la muraille permet de la voir différemment… Ainsi on peut voir comment elle était lorsqu’elle a été érigée, des centaines d’années auparavant.
TDM - Chine
Après avoir fait un petit castell avec Leo, on s’imprègne une dernière fois de ces vallées couronnées par la Muraille, puis il est temps de revenir sur Pékin.
TDM - Chine
Le lendemain, Ben et moi on laisse pour la journée Leo et Mattia à Pékin, et on se dirige vers ShanHaiGuan : le point ou la Grande Muraille de Chine (encore elle… on ne peut plus s’en passer!!) se jette dans la mer.
TDM - Chine
On en profite pour faire un plouf juste à coté de la muraille. On pouvait apercevoir un port industriel assez proche, l’eau ne donnait pas vraiment envie… MAIS, le symbole était très important pour Ben et moi :
On est parti avec nos sacs à dos de Toulouges au sud de la France, et trois mois plus tard, sans avoir pris l’avion une seule fois, on se baigne maintenant dans l’Océan Pacifique !!!
TDM - Chine
On en profite pour visiter le temple d’à coté juste avant le coucher du soleil. Ce dernier est déposé là, juste au dessus des flots.
TDM - Chine
Le dernier jour a Pékin a été culinaire : je me suis mis en tête de goûter à un fruit qui m’était inconnu, le «Durian fruit». Il a la taille d’un gros melon blanc, et est recouvert d’épines biens dures et affûtées… Évidemment un fruit pareil ne peut que piquer ma curiosité. (ok, je l’avoue, le jeu de mot était nul).
Lorsque je finis par ouvrir ce fruit mystérieux, une odeur s’en dégage… Et là c’est la déception : une intense odeur de pied envahi la pièce… Mais attention, pas la simple odeur de pied, non non, c’est du lourd, c’est plutôt l’odeur d’un pied qui vient de courir un marathon dans des bottes en cuir !
On essaye tous d’en manger un petit peu, mais l’odeur est trop atroce, impossible de finir !
TDM - Chine
Pour se remettre de nos émotions, le soir on retrouve des amis de Leo pour se faire un bon petit restaurant,…

TDM - Chine

… avant de prendre un train de nuit particulièrement inconfortable en direction de Xi’an.

 

La suite de l’aventure ici : Chine : Panda !
L’étape précédente : Chine : Buuuudha!

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.