Croatie : « Znatiželja je ubila mačku »


09 juin 2013 : Croatie

On décolle donc de Venise en train en direction de la Croatie. Malheureusement, arrivés a Trieste le guichetier, fort peu commode, nous annonce : « Not possible by train!! »…. Ok, pas de souci, on troque donc notre moyen de transport principal par le bus !

Le trajet reliant Trieste a Rijeka [prononcer « Ryeka »] est finalement assez court, mais comprend le passage de 2 frontières et la traversée de la Slovénie. En sortant d’Italie on remarque que le paysage change: il devient beaucoup plus boisé, et beaucoup plus sauvage. On sent que la main de l’homme ne l’a pas encore complètement modifié et exploité !

Après un contrôle des passeports, on arrive a Rijeka, une petite ville portuaire qui semble bien dynamique.

TDM - Croatie - 1On peut apercevoir au loin les côtes déchiquetées de la Croatie, et les massifs se jetant dans la mer Adriatique.

Pour avoir une vue d’ensemble de la ville, on grimpe sur les hauteurs jusqu’au château de Trsat.

TDM - Croatie - 2

TDM - Croatie - 3On se dépêche de redescendre en ville car ce soir on a rendez-vous avec Valentina, qu’on a rencontrée dés notre arrivée, et avec qui on a tout de suite sympathisé.
Elle fera sans aucun doute partie des rencontres exceptionnelles du voyage!
On passe la chercher a 22h, l’heure a laquelle elle finit de travailler. On va boire un verre de Medica [« Méditza »] tous ensemble, ce gout de miel est délicieux! Puis un autre verre qui me fait vaguement penser a de la chartreuse. Puis on continue de discuter dans un parc, on change le monde, et on en profite pour mieux comprendre comment fonctionne le pays.

TDM - Croatie - 5Elle nous fait partager sa vie, on lui explique la notre… Et son joli sourie ne gâche rien!
Mais malheureusement on doit partir le lendemain et elle doit se lever tôt pour travailler, donc il est temps de se dire au revoir.

« Treba znati kada treba stati » – Valentina –

La prochaine étape est « Plitvička jezera » (les lacs de Plitvice).
En ayant vu quelques photos sur internet, on trépigne déjà d’impatience d’être sur place !

Comme d’habitude, on a prévu quelques adresses pour dormir, mais a peine sortis du bus une jeune mamie locale se jette sur nous pour nous proposer un Bed & Breakfast. Le prix nous convient, on se laisse guider…
Et la, c’est comme chez mamie!! On nous emmène en voiture, on nous prépare le thé, on nous explique tout ce qu’il y a a savoir sur les lacs… parfait !

Jusqu’à présent, notre bonne étoile ne nous lâche pas !

Sur la route des lacs Ben doit m’empêcher de préparer une petite cargolade avec les escargots monumentaux du coin… miam !

TDM - Croatie - 6On continue un peu, et la…. PAN! On en a plein la vue !!

TDM - Croatie - 7

TDM - Croatie - 8

TDM - Croatie - 9

TDM - Croatie - 10De plus près, les cascades paraissent encore plus majestueuses, et on se sent tout petits

TDM - Croatie - 11La mamie du B&B nous a mis en garde contre les ours, je suis quand même allé vérifier qu’ils soient bien partis

TDM - Croatie - 12Cette balade sur ces petits chemins tout en rondins de bois est complètement magique

TDM - Croatie - 13

TDM - Croatie - 14L’eau est d’une limpidité impressionnante au point qu’on distingue a peine son niveau.

TDM - Croatie - 15

TDM - Croatie - 16Tellement limpide qu’elle donne envie de s’y baigner ou de la boire directement…..

Aller, une p’tite dernière photo de ce paysage pour la route, après, promis, j’arrête !

TDM - Croatie - 19Il est temps de dire au revoir a ce petit paradis, car il parait que les ours rodent a la nuit tombée…

Le lendemain matin, pour nous rendre a Zagreb, nous avons contribué plus ou moins a notre dépend, a faire turbiner l’économie parallèle du pays… En effet, des petits malins s’annoncent comme « compagnie privée de bus » et viennent proposer leurs services aux touristes aux arrêts de bus, au même prix que les bus, mais 5 minutes avant les bus ! On a un peu hésité, mais tout compte fait, a 8 passagers dans une fourgonnette, c’était plus convivial !

TDM - Croatie - 20On passe notre dernière nuit en Croatie a Zagreb, la capitale, avant de reprendre le train demain en direction de Budapest ou Anna nous attend.

 

La suite de l’aventure ici : Hongrie : Buda & Pest
L’étape précédente : Italie : Verde, Bianco e Rosso

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.