Laos : Sabaidi !


19 Octobre 2013 : Laos

Après avoir traversé la frontière avec les amis que j’avais rencontrés au Cambodge, on change de moyen de transport pour continuer au Laos, et on saute dans une petite barque à moteur.

TDM - Laos

On arrive finalement aux fameuses 4000 iles, tout au sud du Laos. Plus exactement, j’arrive sur l’ile appelée Don Khone. Pour expliquer un peu, c’est en fait un endroit du Mekong qui s’élargit énormément en laissant une quantité phénoménale de petites iles affleurer à sa surface.

Les maisons se situent toutes très près des berges des iles, et sont toutes sur pilotis, avec une vue imprenable sur le placide Mékong.

TDM - Laos

Le village respire la simplicité, et même si les habitants vivent avec presque rien, tout le monde est souriant, de bonne humeur et heureux.
Le « supermarché » du village était…. relativement basique!

TDM - Laos

Quasiment chaque habitant propose un petit hébergement à coté de chez lui, la plupart du temps pour une somme dérisoire (environ 2€/nuit pour une chambre avec moustiquaire et ventilateur!). Mais pas la peine de craindre pour son petit confort, car OUI, il y a bien du Nutella!!

TDM - Laos

Il y a une vrai tranquillité et sérénité qui se dégage de ce lieu, c’est impressionnant! D’ailleurs, je passe presque tout le reste de ma première journée à profiter du hamac devant ma chambre et avec la vue sur le fleuve.

TDM - Laos

Le soir, je retrouve Lanvin et Helena pour assister à la fête des lumières. Ce festival marque la fin de la mousson. Lors de ce festival, les habitants, jeunes et moins jeunes, fabriquent des petits bateaux en papier et en bois, puis ils les illuminent et les relâchent sur le Mékong.

TDM - Laos

Les adultes font aussi une version plus imposante de ces « petits bateaux en papier illuminés »…

TDM - Laos

Pendant cette soirée, la bouteille de Laolao (= whisky de riz) a fait très très mal… Ça cogne très fort, et sans prévenir!
Bref, le lendemain, le réveil est difficile, mais ça va tout de suite mieux quand je tombe sur cette vue en sortant de la chambre!

TDM - Laos

Je visite ensuite le reste de l’ile, qui est relativement grande au final! C’est dingue de se dire que tout autour, c’est le même immense fleuve !! En m’éloignant du village, je tombe sur l’une des scènes de vie des plus traditionnelles d’Asie du Sud Est : 2 agriculteurs avec leur chapeau pointus travaillant dans une rizière avec un buffle qui rumine paisiblement juste à coté !

TDM - Laos

Après avoir passé quelques jours dans ce petit paradis, je continue ma route en direction de Vientiane, la Capitale du Laos. Le trajet en bus de nuit pour y parvenir est assez…. inhabituel… D’habitude les bus de nuit sont des bus « normaux » avec des sièges qui s’inclinent plus ou moins en fonction de la qualité du bus. Là, pas de siège dans le bus, seulement des lits simples! Je commence à m’installer, il n’y a pas beaucoup de place, mais bon ça reste gérable… Mais là, je vois arriver un gars et je réalise qu’il y a 2 numéros pour chaque couchette du bus!! C’est donc comme ça que j’ai dû partager une couchette avec un parfait inconnu ! Heureusement il était super sympa, c’était lui aussi un voyageur (de Chine), donc on a pris ça à la rigolade, et la nuit s’est passée sans problèmes.

TDM - Laos

Arrivé à Vientiane, je m’installe, et je commence à visiter un peu la ville. Je commence par le temple Vat Sisaket qui est le plus vieux de la ville.

TDM - Laos

Comme d’habitude, on retrouve à l’intérieur un nombre incalculable de bouddhas de différentes dimensions. (Sur la photo, il y a un petit bouddha dans chaque petite niche du mur !)

TDM - Laos

Et toujours les moines qui vont et viennent dans le temple.

TDM - Laos

TDM - Laos

Je continue ensuite ma visite dans les rue de la capitale, je fais un tour au marché, je passe sur les rives du Mékong… Journée détente et visite tranquille !
J’essaye aussi de contacter Lae, mon amie américaine d’origine Laotienne que j’avais rencontrée en Mongolie, car elle devait être dans le coin à peu près à la même période que moi. Mais malheureusement on va se louper de peu ! De très peu en fait !

Le lendemain matin, je profite d’une ambiance que seul le Laos peut offrir, en prenant le petit déjeuner en terrasse : si on regarde la photo, la moitié du haut est vraiment typiquement Laotien, avec le temple et le gros ramassis de fils électriques, par contre la partie basse aurai très bien pu être prise en plein centre de Paris ! Et oui, le passé colonial a laissé des traces… Et en fait, je dois avouer : c’était l’un des meilleurs croissant et pain au chocolat que j’ai jamais dégusté!

TDM - Laos

Je continue ma visite au Buddha Park. Il s’agit d’un grand parc en dehors de la ville (un chouilla glauque je dois admettre), où sont regroupés une multitude de sculptures dont le gigantesque bouddha couché.

TDM - Laos

Le style des sculptures me fait un peu penser à celui des temples d’Angkor au Cambodge, sauf que ce parc n’a qu’une cinquantaine d’année ! Rien de bien historique donc, mais c’était fun, et j’ai passé un très bon moment !

TDM - Laos

La veille en me baladant dans la ville, j’avais rencontré par hasard une femme laotienne qui m’a dit que sa sœur partait à Marseille pour bosser en tant qu’infirmière et elle voulait quelques conseils et être rassurée pour ce grand voyage… Je sentais que cette histoire était un peu étrange, mais partagé entre vouloir rendre service et la curiosité, j’avais accepté de la rencontrer. En plus, elle m’offrait le repas !
Donc, en revenant du Buddha Park je vais au point de rendez-vous après avoir laissé tous mes papiers et trucs de valeur à l’auberge, et je suis cette femme en faisant quand même attention par où on passait. Finalement, je n’ai pas rencontré sa sœur, mais son frère…!! Ce dernier, en y mettant les formes et en m’offrant à manger, m’a expliqué qu’il est croupier dans un casino, il m’a expliqué les règles du BlackJack, puis il m’a finalement dit qu’il comptait les cartes et qu’il voulait que je sois son partenaire pour plumer la banque!!! complètement irréel le truc !
Ne sachant pas si la vie derrière les barreaux au Laos est agréable ou pas, j’ai préféré refuser poliment, dans le doute….! Et là le petit numéro s’est vite arrêté, mais ce qui est cool avec les laotiens, c’est que même après mon refus, ils m’ont raccompagné là ou ils m’avaient pris, et avec le sourire ! Grande classe!
Au final, quelques semaines après, j’ai appris que tout ça était (bien évidemment) une arnaque très populaire en ce moment au Laos et au Cambodge. Et si on se laisse amadouer, on finit avec de l’argent et/ou du matériel électronique en moins (pensées à une amie voyageuse… :/ )

Je finis la journée sur les quais du Mékong…

TDM - Laos

… en profitant d’un magnifique coucher de soleil.

TDM - Laos

Prochaine étape, un peu plus au nord du Laos, en suivant toujours le Mékong : Luang Prabang !
Après un long trajet en bus (tout confort cette fois!), j’arrive à destination et je check-in dans une guesthouse où le vieux gérant parle un français absolument impeccable. J’apprends qu’il a étudié à Montpellier. Encore un petit rappel du passé colonial…

Le centre ville est vraiment très touristique, mais quand on commence à déambuler un peu, on comprend vite pourquoi : c’est encore une fois un petit paradis ! C’est l’un des points culturels les plus importants du Laos, en plus l’ambiance est toujours très sereine comme partout au Laos, et on peut tomber sur des petites ruelles très typiques et magnifiques.

TDM - Laos

Luang Prabang est surtout connue pour ses très nombreux temples et monastères bouddhistes, du coup il est très fréquent de croiser des groupes de jeunes moines arpenter les rues.

TDM - Laos

Le premier monument que je visite est l’ancien Palais Royal, qui a été transformé en musée en 1975 lorsque la monarchie a été abolie et remplacée par un régime communiste. Beh ça reste bling-bling !

TDM - Laos

L’intérieur du temple du palais est totalement recouvert de sculptures en bois peintes en rouge et or. Les détails sont impressionnants.

TDM - Laos

Un dragon, d’un air tout à fait sympathique, orne la rampe de la porte d’entrée du temple.

TDM - Laos

Les jours suivants, je continue à visiter la ville, en plein centre, si on lève les yeux, on peut parfois se croire en pleine forêt !

TDM - Laos

Puis je visite le Vat Xieng Thong qui est l’un des temple les plus important de la ville : en effet, construit au 16ème siècle, c’est l’un des seuls temples qui n’ait pas été détruit et pillé par les rebelles à la fin du 19ème siècle… car leur chef y avait été bonze dans sa jeunesse!

TDM - Laos

Le temple est recouvert de mosaïques ce qui donne une effet de fou au soleil !

TDM - Laos

A l’intérieur les fresques sont aussi très réussies.

TDM - Laos

A coté du temple, dans un coin un peu détourné, une table au pied d’une statue de bouddha reçoit les encens et offrandes.

TDM - Laos

Et toujours les jeunes bonzes qui travaillent autour du temple.

TDM - Laos

Je m’éloigne ensuite de la rue touristique du Luang Prabang, pour visiter les marécages de la ville. Cette curiosité, localisée en plein centre de la ville, est très peu connue. Je n’ai vu personne! Et je me demande bien pourquoi car l’ambiance contraste énormément avec ce qu’on peut trouver 200m plus loin! Un vrai oasis en pleine ville !

TDM - Laos

Le lendemain, mon plan était de louer un vélo pour aller aux chutes d’eau de Kuang Si. Le matin quand je me lève, il pleut légèrement…. donc grosse hésitation! Mais finalement après le petit déjeuner le soleil commence à sortir, donc je me lance ! Le problème c’est que je n’avais pas bien réalisé 2 choses, la première c’est que les chutes sont à 30 km de Luang Prabang… donc 60 bornes aller-retour ! Et la deuxième c’est que le Nord du Laos est particulièrement montagneux… Bref, j’en ai chié grave à vélo ! Heureusement que le soleil ne cognait pas finalement !
Mais en arrivant aux chutes d’eau, je ne regrette vraiment pas mes efforts ! Car c’est absolument magnifique !

TDM - Laos

Donc forcément, une petite baignade s’impose !

TDM - Laos

L’ambiance est presque féérique !

TDM - Laos

Finalement, je trouve un petit sentier mois emprunté, et qui va se perdre dans la jungle. Évidemment, je commence à l’arpenter, mais petit à petit, ce sentier se transforme en ruisseau, puis… en rien du tout! Et c’est à ce moment, perdu en pleine jungle, que je rencontre Sarah !

TDM - Laos

C’est une française super sympa, et très intéressante car elle a pas mal voyagé. Finalement on décide de continuer un peu sur ce sentier qui n’en était plus vraiment un.. Mais après avoir atterris dans un champ de bananiers, et après la perte d’une tong en essayant de traverser un ruisseau, on décide finalement de revenir à la civilisation et continuer notre visite par le sentier où les « gens normaux » passent habituellement!
Et on revient finalement aux cascades plus magnifique les unes que les autres. Ce sont surtout ces couleurs de l’eau et des rochers qui sont complètement irréelles !

TDM - Laos

A moment donné, on a l’opportunité de faire Tarzan accroché à une liane pour sauter dans l’eau… on ne s’en prive pas !!

TDM - Laos

Les enfants du coin se régalent autant que nous dans ce petit paradis !

TDM - Laos

Le surlendemain, je rejoint Sarah au centre ville, on loue un scooter, et on se dirige vers d’autres chutes d’eau, mois touristiques : celles de Tad Sae. Arrivé sur place, il faut traverser le rivière en pirogue pour arriver aux chutes d’eau.

TDM - Laos

En passant, on regarde pendant quelques minutes les habitants du coin jouer à une bonne vieille partie de pétanque ! C’est vraiment marrant de voir des gens jouer aux boules aussi loin de la côte Méditerranéenne !

TDM - Laos

En arrivant aux cascades, on a l’opportunité d’aller nager avec les éléphants ! Franchement c’est l’un de mes meilleurs souvenirs de tout mon voyage ! C’était vraiment génial ! (Merci Sarah d’avoir eu cette idée ! ;D )

TDM - Laos

Je pensais être Tarzan !

TDM - Laos

Et ces chutes d’eau sont elles aussi complètement irréelles !

TDM - Laos

On continue à se balader sur ces sentiers et ponts en bambou avant de rentrer à Luang Prabang.

TDM - Laos

Mon dernier jour à Luang Prabang, je me lève avant l’aube pour assister à la quête des bonzes. En fait, tous les jours à l’aube, les jeunes moines arpentent les rues pour recevoir de quoi manger par les habitants. C’est vraiment un moment très fort symboliquement, mais ce moment est un peu gâché par l’armée de touristes qui perturbe un peu la cérémonie…

TDM - Laos

Malheureusement, mon séjour au Laos s’achève bientôt, et j’ai choisi de passer la frontière vers la Thaïlande en remontant le Mékong dans un Slowboat : ce sont des bateaux très longs et assez étroits, et comme leur nom l’indique : ils ne sont pas très rapides !

TDM - Laos

Il faut compter 2 jours de trajet pour arriver à la frontière (avec une pause dans un village pour dormir). Mais ce long voyage donne te temps d’admirer le Mékong et ses rives, ça donne le temps de rêvasser et profiter des petites choses.

TDM - Laos

C’est vraiment une expérience formidable, et c’est très loin d’être aussi horrible que ce qu’on peut lire sur le net ! J’ai trouvé le voyage très confortable, avec des sièges bien moelleux, et beaucoup d’espace! (ok, peut être que le trajet dans ce sens Laos –> Thailande est beaucoup moins bondé que celui en sens inverse..)

TDM - Laos

Les paysages sont magnifiques, on peut voir des petits villages isolés où l’on s’arrête pour charger ou décharger des passagers.

TDM - Laos

Le Mékong est parfois très calme, parfois c’est presque des rapides. Des plages de sables émergent parfois de la verdure de la jungle. Et de temps en temps, des grands rochers surgissent haut au dessus des eaux.

TDM - Laos

Le bateau lui même est magnifique : tout en bois, environ 4 mètres de large pour 40 de long. Les sièges de bus sont posés à l’arrache à l’intérieur. On peut sentir le bois de la coque frémir et se tordre légèrement sous la force du courant.

TDM - Laos

Après avoir passé une nuit dans le village de PakBeng (village moche, relativement cher, et qui sert à rien, mais arrêt obligatoire car il est impossible de naviguer de nuit!), j’enchaine avec la deuxième journée de bateau. Et c’est aussi agréable que la veille. Durant ce trajet, je fais la rencontre d’un couple de Roumains: Florin et Ioana. Ils faisaient un grand voyage de 3 mois en Asie du Sud Est, et ils étaient vraiment adorables !

TDM - Laos

Le soir on arrive enfin à Huay Xai : la ville frontalière avec la Thaïlande, et on va manger tous ensemble avec mes potes Roumains.

Le lendemain, on traverse la frontière…. en barque !!! C’est franchement l’un des meilleur passage de frontière que j’ai pu faire ! Epic !

Le Laos a été très clairement l’un de mes pays préféré sur tout mon voyage! Au final, je regrette de ne pas y être resté un peu plus longtemps pour mieux profiter de la nonchalance et de la bonne humeur des Laotiens!

 

La suite de l’aventure ici : Thailande : Hello Tuktuk?
L’étape précédente : Cambodge : One Dollaaaaar…

 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “Laos : Sabaidi !