Mongolie : Steppes et Gengis Khan


28 juillet 2013 : Mongolie – 1ère partie

Après presque un mois en Russie, nous voila repartis en bus en direction de la Mongolie. Passé la frontière, et avant d’arriver à la Capitale Ulan Bator, on a un avant-goût des paysages mongols : vastes, vides et sauvages ! Les animaux paissent librement, de nombreuses yourtes (ici on les appelle «ger») sont posées là, au milieu de nulle part. Sur la route, on commence à voir des yaks ainsi qu’un troupeau de chameaux ! Certains locaux descendent du bus à des endroits totalement improbables qui semblent complètement déserts : un ami ou un proche viendra certainement les récupérer quelques minutes (ou quelques heures…) plus tard.

On arrive finalement à Ulan Bator, la capitale ultra-moderne de la Mongolie. C’est en quelque sorte un opposé à ce que l’on peut voir dans la campagne du pays…
Mais quelques temples anciens sont quand même présents ce qui donne un mélange particulier entre tradition et modernité.
TDM - MongolieLa première soirée dans la ville, en se promenant dans les rues du centre ville, on tombe par hasard sur… notre ami Félix le québécois qu’on avait rencontré aux alentours du lac Baikal!!… et qui séjourne… à la même guesthouse que nous!! Du coup, à force de faire toujours la même chose et se croiser par hasard, à partir de là on décide de continuer le voyage ensemble en Mongolie!

On passe les premiers jours en Mongolie à organiser les jours qui vont suivre, à faire les démarches administratives pour le visa Chinois, et on continue à visiter la ville, ou l’on rencontre Monsieur Gengis Khan sur son trône faisant face à la place principale de la ville.
TDM - MongolieOn continue la visite avec les temples de la ville. Gandan Khiid, Choijin Lama Temple, etc. ou on commence à en apprendre un peu plus sur la religion bouddhiste.
TDM - MongolieAprès s’être un peu cultivés au musée national de Mongolie, Félix, Ben et moi, on continue la visite de la ville par le Narantuul market, mieux connu sous le nom de «black market». En deux mots, on peut trouver absolument TOUT ici : vêtements traditionnels ou modernes, peintures, nourriture, outillage, matériel de camping, meubles, bijoux, selle de cheval, matériaux de construction de ger (yourtes), etc…

En sillonnant les routes de la capitale, on rencontre de nouveau Kévin le français qu’on avait rencontré à Ulan Ude (d’ailleurs, voila l’adresse de son blog pour les curieux : http://sillonnantlaroute.com/ ), et on finit la soirée dans un karaoke avec lui, Laura la Catalane de Mallorque, Luce la Néerlandaise, Félix le québécois, et notre vrai de vrai de Mongolie fan de air-guitare!
TDM - MongolieA la guesthouse, nous faisons aussi la rencontre de Mor, une israélienne super sympa en voyage prolongé suite à son service militaire.
On sympathise et elle décide de nous suivre pour notre prochaine destination : Kharkhorin, l’ancienne capitale de Mongolie.

Dans le bus, on fait également la connaissance de Liz une Norvégienne d’origine Vietnamienne et Kent le Hong-kongais. Ils décident également de se joindre à nous : notre groupe s’agrandit à vue d’œil !!
Arrivés à Kharkhorin, la ville fait penser à un minuscule village plutôt qu’à une ancienne capitale d’état ! On s’installe dans un camp de ger géré par une femme qui parle très bien anglais (rarissime en Mongolie) et ses filles.
TDM - MongolieOn passe donc la nuit dans une yourte chauffée au poêle à bois. L’air est pur, les lumières en provenance de la ville sont anecdotiques, du coup la nuit étoilée est particulièrement magnifique !
TDM - MongolieLe lendemain on décide de visiter à pied les environs de la ville. On grimpe donc sur les sommets environnants qui sont tous parsemés de mini-chapelles, ou de tombeaux.
TDM - MongolieOn commence par un monument retraçant l’histoire des empires Mongols : d’abord l’empire des Huns, ensuite les Turcs, et enfin celui de Gengis Khan.
On continue sur d’autre sommets de l’autre coté de la ville ou on voit le rocher des tortue (gardien de la ville), le roc phallique (qui aiderait à la fertilité selon la légende..), et d’autres «œuvres d’art» dont la signification n’est pas forcément établie…
TDM - MongolieOn finit la journée par la visite d’un temple très vaste et surtout le plus vieux de Mongolie. Il est entouré par une sorte de muraille blanche, et il est également gardé par une tortue.
TDM - MongolieLe lendemain, on se lève à l’aube pour aller en mini-van visiter le temple Tuvhun Hiid ainsi que la chute d’eau Ulaan Tsutgalan de la rivière Orkhon.
TDM - MongolieLe petit chemin désert est plus que chaotique, et le mini-van négocie les énormes crevasses et traverse les rivières «like a boss»….. jusqu’à ce qu’une pièce de la direction pète…
Nous nous retrouvons donc en plein milieu de la steppe, évidemment sans réseau téléphonique, avec un van qui ne peut pas rouler, et un chauffeur (ne parlant pas du tout anglais) qui nous laisse en plan et part dans une direction qui semble complètement aléatoire au premier abord…
TDM - MongolieEn fait, il était parti en direction du ger le plus proche pour demander un coup de main, ou plutôt pour passer un coup de fil. Et là commence une attente de plusieurs heures…
On en profite pour faire un plouf dans la rivière voisine.
TDM - MongolieEt on va également dire bonjour à la famille de nomade qui nous a donné un coup de main.
TDM - MongolieFinalement, on entend au loin le bruit d’un petit moteur… Il s’agit des 2 fils du chauffeur sur une mobylette qui viennent nous apporter la pièce de rechange. Ils s’affairent un bon moment autour du mini-van, et finalement après 3h au point mort, nous voila repartis !

On arrive finalement à proximité du temple, et on décide de faire les quelques km de sentier qui reste à cheval. Arrivé là haut, un moine nous fait la visite guidée de ce temple magnifique perché dans la montagne.
TDM - MongolieCe temple a été la demeure du fameux Zanabazar, à ce que j’en ai compris, ce gars là était un peu le Léonard de Vinci Mongol : sculpteur, artiste, philosophe, mais également moine aussi..!
On continue notre escalade pour accéder aux différentes parties du temple, on visite les grottes de méditation. Et la vue est toujours aussi saisissante.
TDM - MongolieOn finit la visite du temple par la grotte de la renaissance : il faut s’y glisser, puis au bout il faut s’esquicher pour se retourner, puis on en ressort comme une nouvelle personne… «lavés de tous ses pêchers» en quelque sorte..! Mais ça demande pas mal de souplesse pour ne pas y rester coincés !
TDM - MongolieFinalement on revient au mini-van, pour continuer notre route jusqu’à la plus grande chute d’eau de Mongolie…. arrivés là bas… bon… c’est une chute d’eau quoi !!
On prend enfin la route du retour vers Kharkhorin. Sur la route on voit toujours de nombreux yaks qui sont ici aussi communs que les vaches en Europe.
TDM - MongolieEt avant d’arriver notre chauffeur fait un détour pour ramener un chevreau égaré à ses propriétaires. On voit que l’entraide entre nomades est quelque chose de profondément important et vraiment respecté.
TDM - MongolieOn arrive à notre camp de ger à la nuit tombée, épuisés par cette longue journée mais heureux d’avoir pu voir et comprendre tant de choses sur la Mongolie.

Le lendemain, on apprend qu’un petit Nadam est organisé à proximité, donc une visite s’impose ! Le Nadam est un grand festival qui est organisé sur plusieurs jours en été à Ulan Bator. Mais dans quelques villages, un petit Nadam est également organisé et il est plutôt destiné aux enfants.

Alors le Nadam, c’est quoi exactement?
C’est des défilés de costumes traditionnels,…
TDM - Mongolie… des courses de chevaux, …
TDM - Mongolie… des chants et des danses, …
TDM - Mongolie… un concours de lutte mongole, …
TDM - Mongolie… et du tir à l’arc.
TDM - MongolieEt le tout organisé en plein milieu de la steppe, avec seulement les mini-vans et les mobylettes du public garées en cercle pour délimiter la zone.
Malgré tout, ça a été nos têtes d’occidentaux qui ont été la plus grande attraction de la journée pour tous les locaux !
Le soir, en rentrant au camp de ger, la tourista ne nous a laissé aucun répit !

Le lendemain on retourne à Ulan Bator pour se reposer et pour préparer la suite. On fait la rencontre de Lae une américaine d’origine laotienne en voyage prolongé autour du monde. Vraiment adorable !

 

La suite de l’aventure ici : Mongolie : Aïrak milk ?
L’étape précédente : Russie : Baikal, Perle de Sibérie


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Mongolie : Steppes et Gengis Khan