Népal : Le Livre de la Jungle


28 Septembre 2013 : Népal

Après notre séjour proche du toit du monde, on se retrouve dans cette forêt primaire pour passer la frontière pour le Népal. La frontière est en fait une rivière enjambée par un petit pont ! On le traverse tôt le matin et disant au revoir à notre guide qui nous avait fait traverser le Tibet.

TDM - Népal

De l’autre coté du pont, gros changement d’ambiance encore une fois : une foule immense de gens, les routes sont de nouveau en terre et complètement défoncées, et une ambiance générale d’énorme chaos règne ici ! Tous les camions sont repeints de manière TRÈS colorée, parfois sous le thème de Bob Marley, parfois de la coupe du monde de foot, etc… Le visa doit se faire dans une petite maisonnette qu’il est très facile de louper. Les policiers et les militaires rigolent et ne cherchent pas la petite bête ! (Après le Tibet, ça fait plaisir!)
Puis on prend un 4×4 en direction directement de Kathmandu. On traverse donc cette magnifique forêt primaire tropicale.

TDM - Népal

Et là aussi grosse surprise : on ne pensait pas qu’il fasse aussi chaud au Népal !! Au plus on descend des montagnes, au plus la chaleur humide devient étouffante.
D’ailleurs les gamins ne se font pas prier pour se baigner dans les rivières environnantes!

TDM - Népal

On voit quelques rizières verdoyantes sur le passage.

TDM - Népal

On traverse des villages Népalais.

TDM - Népal

Par contre, ce qui frappe aussi, c’est la pauvreté est le manque de ressources… Seulement un petit exemple (assez sordide)… On avait passé la frontière depuis a peine 1 h, quand on voit un attroupement de personnes en haut du pont que l’on traversait, notre voiture s’arrête, Mattia sort pour voir ce qu’il se passe… Un nouveau-né était là, en contrebas, plutôt mal en point (mais vivant), dans l’herbe sur la berge de la rivière. Par manque de contraception ou d’IVG, quelqu’un avait dû vouloir se débarrasser de son bébé en le balançant du haut du pont dans la rivière… Par chance (ou malchance, je ne sais pas trop) il n’avait pas atterri dans la rivière mais sur la berge… Ça jette un froid, et dorénavant on est prévenu, et on sais à quoi s’attendre ici !
Enfin bref, on continue notre route en admirant les paysages, ce qui nous fait un peu oublier cette histoire.

Et on arrive finalement à Kathmandu : ville sale, bruyante, et hyper-polluée. On s’empresse de quitter la capitale du Népal dés le lendemain matin en direction du petit village de Sauraha, juste à coté du parc naturel de Chitwan, qui borde la frontière avec l’Inde.
Après un trajet dans les « bus de l’enfer » népalais, on arrive enfin à l’hôtel ou on est reçus comme des rois ! On se partage la chambre à 3. On va visiter les alentours, on croise des buffles qui ruminent paisiblement (ça change des yaks un peu !), puis on va visiter le centre de reproduction des éléphants. qui se trouve à 2 pas de notre hôtel.

TDM - Népal

On continue notre balade en pleine nature, jusqu’à arriver à la rivière qui est infestée de crocodiles. Juste avant le crépuscule, on voit d’ailleurs l’un des 2 types de crocodiles présent : le Mugger qui est le crocodile le plus massif. Par contre, cette soirée là on n’a pas vu le Gharial qui est beaucoup plus fin au niveau de la mâchoire, et qui est une espèce en voie de disparition malheureusement.

TDM - Népal

De retour à l’hôtel, on est heureux de voir les très nombreux Geckos partout sur les murs et qui aident énormément à éliminer les moustiques !

TDM - Népal

Le soir, on assiste à un spectacle traditionnel : danse, combats dansés, costumes, etc… Et les gérants de l’hôtel super sympas m’offrent un petit rhinocéros en bois pour mon anniversaire ! Ça m’a vraiment fait plaisir !

Le lendemain, on a prévu de partir pour 2 jours de randonnée dans la jungle ! On fait donc la rencontre avec notre guide : Bali qui est vraiment super sympa. On voit bien qu’il se régale de faire ce qu’il fait ! Et je me suis demandé à plusieurs reprises comment il faisait pour retrouver son chemin dans cette épaisse jungle tropicale !
On part donc le matin de bonne heure, et on commence en pirogue.

TDM - Népal

On commence déjà à apercevoir la vie sauvage sur les berges de la rivière : on voit des cerf, pleins d’oiseaux différents, des singes, des pans en toute liberté…

TDM - Népal

On voit également encore plein de crocodiles, parfois seulement les yeux qui dépassent de l’eau… On se sent tout cons dans notre petite pirogue ridicule quand on voit des engins pareil. Mine de rien, ils font tous entre 3 et 5 mètres de long, et on sent bien qu’ils pourraient parfaitement nous arracher une jambe sans le moindre effort !

TDM - Népal

Puis notre pirogue nous largue en plein milieu de cette épaisse jungle.

TDM - Népal

Et on commence notre marche.

TDM - Népal

La forêt est magnifique, sauvage, luxuriante !

TDM - Népal

On commence à voir ses hôtes, et on comprend qu’on se trouve dans un milieu relativement hostile si on n’y prend pas garde : énormes araignées….

TDM - Népal

… chenilles…

TDM - Népal

… et surtout ces centaines et centaines de sangsues, qui sont les plus agressives de tous les animaux qui habitent les lieux ! On a tous servi de bifteck pour ces adorables créatures !

TDM - Népal

A moment donné dans notre marche, on entend un léger crissement de feuilles dernière nous, on se retourne, et on voit un éléphant à quelques mètres de nous!! Bordel, mais comment ils peuvent être aussi silencieux ces mastodontes?!

TDM - Népal

La faune et la flore sont vraiment impressionnantes, on voit des lianes, des nids de termites de plusieurs mètres de haut, des arbres qui s’enroulent autour d’autres pour pouvoir pousser. C’est vraiment la « loi de la jungle » ici : il faut être le plus fort pour survivre !

TDM - Népal

Ce parc national est très réputé pour ses rhinocéros, jusqu’à présent, on a vu plein de signe de leur présence : empreintes, passage dans l’herbe, boue sur les troncs d’arbres, déjections… Mais on n’avait encore rien vu de concret… Jusqu’à ce qu’on entende des feuilles bouger dans un marécage. Et c’est là qu’on voit furtivement le dos de notre premier Rhino !

TDM - Népal

Après être passés à coté de plusieurs groupes de militaires qui font leur possible pour tenir les braconniers à l’écart du parc, on arrive au centre de reproduction de Gharial en plein milieu de la jungle et du parc national. Ce crocodile qui ne se nourrit que de poisson est beaucoup plus fragile que son grand cousin le Mugger, et il est actuellement en voie de disparition.

TDM - Népal

Ce dernier a un physique très particulier ! Et un air fourbe dans les yeux!!!

TDM - Népal

En sortant du centre, on voit notre 2ème Rhino !! De beaucoup plus près (une 20 aine de mètres, 30 peut être) et beaucoup plus clairement et longtemps cette fois !
… Et lui aussi il nous regarde !
A ce moment là on s’est tous figés, et on a commencé à repérer les arbres alentours qui pourraient servir de refuge s’il lui venait l’idée de nous charger !

TDM - Népal

Bali commence à crier et à taper dans l’herbe alentours avec son petit bâton en bambou… Puis finalement, le rhino comprenant qu’on était complètement inoffensifs (malgré le bout de bambou suuuuuper menaçant de Bali), se désintéresse à nous…

TDM - Népal

…et reprend sa route paisiblement !

TDM - Népal

On continue ensuite notre route au milieu de la jungle. On s’émerveille devant des plantes magnifiques.

TDM - Népal

On grimpe dans des points d’observations qui sont posés là, en plein milieu de nulle part.

TDM - Népal

On continue à voir de très nombreux cerf et biche de très très près.

TDM - Népal

Finalement, la nuit commençant à arriver, on se diriger dans un minuscule village de l’autre coté de la rivière. On voit des pêcheurs pêcher à l’épervier, avec ces filets circulaires caractéristiques. On passera la nuit là.

TDM - Népal

On traverse la rivière en pirogue, baignés par la lumière rasante du coucher du soleil.

TDM - Népal

Puis on dit bye bye à notre chauffeur de pirogue…

TDM - Népal

Arrivés au village, on prend un bon repas bien mérité en regardant butiner les papillons…

TDM - Népal

… et en admirant ce fameux coucher de soleil.

TDM - Népal

Le lendemain, c’est reparti pour notre 2ème jour de randonnée dans le parc naturel de Chitwan.

TDM - Népal

Ah oui, j’avais oublié de dire qu’en plus des rhinos, des araignées, des crocodiles, des sangsues, et de tous ces animaux sympathiques, cette jungle est aussi l’habitat d’ours (sloth bear) et de tigres du Bengale… On n’en a pas vu malheureusement, par contre leur présence était plus qu’évidente vu le nombre d’empreintes de tigres qu’on a pu voir !

TDM - Népal

En arrivant près d’une rivière, Bali nous appelle : un rhino était tout près, une 10 aine de mètres à peine!
Par contre, celui-là ne nous a pas vu ! Il broutait paisiblement au bord de l’eau.

TDM - Népal

Puis il part tranquillement faire un plouf dans la rivière.

TDM - Népal

Il s’en va ensuite un peu plus loin à la nage.

TDM - Népal

Quelques minutes plus tard, on voit un 4ème rhinocéros, quasiment au même endroit, qui était lui aussi en train de se rafraîchir dans la rivière.

On se rend compte qu’à certains endroits du globe, ce n’est vraiment pas la peine d’avoir un objectif de 300 mm pour faire de magnifiques photos d’animaux !

TDM - Népal

La vie sauvage vient à nous toute seule !

TDM - Népal

On rentre finalement à Sauraha en voyant de nouveau d’énormes troupeaux de cerfs, et on finit très heureux d’avoir pu observer toute cette vie sauvage !

En fin d’après midi, on fait une petite balade à dos d’éléphant. A trois dans une minuscule nacelle!

TDM - Népal

Et on voit encore une fois, de très très nombreux animaux. En particulier des biches,…

TDM - Népal

…des cerfs…

TDM - Népal

… et des singes.

TDM - Népal

On est toujours impressionnés de voir à quel point un éléphant peut être silencieux !

A moment donné, lorsqu’on s’était bien éloignés, et qu’on était encore perdus en pleine forêt, l’éléphant est devenu extrêmement nerveux, et faisait un espèce de grognement… je ne sais pas si c’est notre imagination qui nous jouait des tours, mais on a tous eu la sensation qu’un tigre ou un léopard était très proche à ce moment là… Plus tard Mattia nous a dit qu’il avait vu des herbes hautes bouger…

Le lendemain on fait une petite balade à vélo, en traversant des rivières à pied (rivière toujours potentiellement occupée par des crocodiles, soit dit en passant…), jusqu’à arriver au bord d’un paisible lac.

Puis, on part des alentours du parc naturel de Chitwan en direction de Bandipur. Après un autre trajet dans les « bus de l’enfer » du Népal, on arrive finalement dans ce tout petit village, très mignon et paisible, posé en haut d’une colline.
On se balade un peu pour visiter les environs.

TDM - Népal

Le village me fait vaguement penser à Mosset ! Je me dis que Mosset devait ressembler vaguement à ça… il y a environ 70 ans !

TDM - Népal

Le petit centre ville dénommé « bazar » est magnifique, et ressemble à une carte postale vivante !

TDM - Népal

Le lendemain, on fait une bonne grasse matinée, on goûte aux succulentes spécialités locales, puis finalement, Mattia et moi on finit par se motiver pour visiter les grottes qui sont à quelques km de là sur l’autre flanc de la montagne.
Pour y aller, il faut encore traverser la jungle, ses araignées, ses sangsues, les marches glissantes du chemin..

TDM - Népal

Mais arrivée là bas, j’ai été très surpris : je ne m’attendais pas à des grottes aussi vastes ! et magnifiques !

TDM - Népal

A l’entrée de la grotte, c’est un ado népalais en tongs qui nous prête des lampes torches qui n’éclairent rien, et qui nous aide à explorer la grotte. Les chauve souris volent au dessus de nos têtes. C’est génial !
La visite de notre « guide » est aussi super marrante ! Une visite normale nous aurait expliqué comment ces stalactites et autres formations calcaires ont été formées au fil des ans, gouttes après goutte… là non : la visite ressemblait à : « regardez ici, c’est joli…. et là le rocher ressemble à une tête de panthère… et là vous avez vu le trou ? »!! C’était énorme !

TDM - Népal

Finalement, on retraverse la jungle pour rentrer, et en arrivant je trouve encore une sangsue qui s’était immiscée à l’intérieur de mes chaussures !

TDM - Népal

On restera quelques jours dans le paisible village de Bandipur. Puis nos chemins se sont finalement séparés avec Ben et Mattia… Ils restent encore ensemble pour quelques jours et partent pour Pokhara. Ensuite Mattia partira en Inde avant de rentrer en Italie, et Ben restera au Népal, mais je le reverrai à Chiang Mai pour visiter la Thailande ensemble.
Je repars donc seul en direction de Kathmandu pour prendre l’avion en direction de l’Asie du Sud Est… Ciao les coupains !

TDM - Népal

(Merci Mattia pour cette photo !!  🙂  300mm powaaah!)

 

La suite de l’aventure ici : Cambodge : One Dollaaaaar…
L’étape précédente : Tibet : Om mani padme hūm

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.