Nouvelle-Zélande : Freeman’s!


1er Janvier 2014 : Nouvelle-Zélande – 3ème partie

Après mon réveillon solitaire la tête dans les étoiles, le 1er jour de 2014 se lève sur… de la pluie ! Mouais.. pas étonnant : on est en Nouvelle-Zélande !!

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Je plie donc la tente et je décolle vers Queenstown. C’est une grande ville, et en plus, on était le 1er janvier.. donc c’est la première fois que j’expérimentais des bouchons en Nouvelle-Zélande ! Bref, trop de monde, et rien de vraiment exceptionnel à ce que j’ai pu en voir. Donc je ne descend même pas de la voiture et je continue mon chemin vers Wanaka, en passant par Cardrona.

Je voulais absolument prendre cette petite route, car mon ami australien Sam m’avait mis au défi de dénicher « the Bra Fence » !! Voilà qui est fait ! Et en plus la route était très jolie !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Arrivé à Wanaka, le ciel est toujours gris, avec des averses toujours aussi fréquentes, et j’ai vraiment envie de retrouver le soleil. C’est l’inconvénient d’être originaire du pourtour Méditerranéen : on devient très vite en manque d’UV !! Donc je continue et je pousse un peu plus au Nord (et oui, petit rappel : dans l’hémisphère Sud, il faut se diriger vers le Nord pour trouver le soleil !), jusqu’à Haast. Sur la route, je fais quand même une petite balade dans des paysages très jolis.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Le lendemain… la pluie, toujours la pluie, cette fois accompagnée de vent et de brouillard ! Je continue ma route vers le Nord, je m’arrête quand même visiter le Fox Glacier et le Frantz-Josef Glacier qui se situe sur les contreforts du Mont Cook. Ils sont plutôt pas mal, mais la météo me pousse à ne pas trop m’attarder, d’autant plus que j’en avais déjà pris plein les yeux, quelques semaines auparavant, avec les icebergs du Hooker Glacier, juste de l’autre coté du Mt Cook.

TDM - Nouvelle-Zélande

Je passe la nuit à Hokitika dans un bar/café/auberge assez étrange, et où je déguste l’un des plats les plus populaire en Nouvelle-Zélande : le Fish and Chips ! Culture anglo-saxonne oblige..! Mais sinon cette petite ville est assez sympa, et surtout, la météo a l’air d’être légèrement moins capricieuse.

Je continue ensuite toujours plus vers le Nord jusqu’à Punakaiki. Cette destination est assez connue grâce à ses « Pancake rocks » et ses « Blowholes ».

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Ce sont des falaises avec une particularité géologique assez marrante : les rochers ressemblent à des.. pancakes empilés les uns sur les autres. D’où le nom !

TDM - Nouvelle-Zélande

Ce réseau rocheux est également constitué de nombreux trous (les « blowholes ») ; et avec l’énergie de la mer, l’eau remonte par ces trous et ressort sous forme de geyser.

TDM - Nouvelle-Zélande

Je continue ma route toujours plus au Nord, je fais une petite balade au Capefoulwind. La pluie devient progressivement beaucoup plus éparse, et par conséquent, mon moral redevient progressivement au beau fixe !

TDM - Nouvelle-Zélande

Je m’arrête à Westport pour la nuit, et j’en profite pour aller au cinéma : Le deuxième volet de Bilbo the Hobbit vient juste de sortir, et comme je suis en Nouvelle-Zélande, c’est quand même un passage obligé du séjour !

Le lendemain, je me dirige vers Lyell où j’ai pu voir un peu l’héritage des chercheurs d’or de l’époque en faisant une petite balade en foret. Toutes les maisons ont disparues, mais il reste encore quelques vestiges de machines utilisées dans les anciennes mines, et surtout il reste le cimetière. C’est une atmosphère assez particulière de voir ces tombes à moitié détruites par la végétation, en pleine forêt.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Je continue ma visite vers le lac Rotoroa : l’un des lacs de Nelson National Park. J’avais repéré le coin à l’avance car il aurait pu être un bon spot de camping sauvage. Il était quand même assez proche de ma dernière étape, mais pourquoi pas… En arrivant, c’était très joli et paisible, et je ne comprend pas pourquoi l’endroit est aussi désert. Puis je descend de la voiture, et je comprends tout de suite : une nuée de sandflies se jettent sur moi ! Juste le temps de prendre une petite photo, et il faut fuir !!

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Du coup, je continue jusqu’à Kawatiri : c’était une ancienne gare désaffectée, avec un tunnel creusé dans la roche. Encore un vestige de l’époque du « Gold Mining ».

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Je continue toujours plus au Nord, vers Nelson et le Parc National Abel Tasmon. Enfin ! Cette région du Nord-Ouest de l’île du Sud de Nouvelle-Zélande, a la réputation d’avoir un climat exceptionnel, très ensoleillé. Arrivé à Nelson : il commence à pleuvoir…… (bordel !!!)

Du coup, vexé, je ne m’arrête pas, et je continue ma route un peu plus vers l’ouest jusqu’à Motueka. Sur la route, je m’arrête à un joli point de vue… Et pour le coup, les nuages donnaient une ambiance assez sympa !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Je passe donc la nuit à Motueka après une longue journée de route. Le lendemain…. je n’en crois pas mes yeux… IL FAIT BEAU !!! Un soleil radieux, un ciel magnifiquement bleu. C’est la fête aujourd’hui, une bonne rando s’impose !! Un petit tour au marché pour prendre des provisions et direction le Parc National de Abel Tasman. Petite rando jusqu’à Taupo Point.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Normalement c’est une marche facile, donc pour corser un peu la difficulté je l’ai faite au moment de la journée où le marée est la plus haute ! Du coup certains passages se sont faits pieds nus, et j’étais content d’avoir pris un sac étanche !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Arrivé là bas : c’est trop bien ! J’ai cette énorme plage pour moi tout seul, et le cadre est paradisiaque !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Après une petite sieste, et une petite baignade, je visite la presqu’île de Taupo Point, et je reviens tranquillement à marée basse. C’est incroyable comment la météo peut influencer la perception qu’on se fait d’un lieu ! Un ciel bleu peut tout changer !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Je passe la nuit encore une fois sous la tente à Tukurua.

Le lendemain, le soleil est toujours au beau fixe ! Et ça fait vraiment plaisir !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Je continue vers le nord pour arriver à la pointe Nord-Ouest de l’ile du Sud de Nouvelle-Zélande : Farewell Spit. Je n’ai pas pu aller jusqu’au bout de la péninsule car la zone est protégée, et il faut obligatoirement passer par un tour organisé pour y aller… Mais j’ai pu visiter à pied le début de cette pointe, ainsi que les collines avoisinantes.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Finalement je me dirige vers Fossil Point où je revois quelques phoques qui se prélassent sur la plage déserte.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Pour le retour de la rando, je me dirige vers les hauteurs, où on peut distinguer cette langue de terre qu’est Farewell Spit se perdre dans l’océan à l’horizon.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Le point de vue est magnifique, la météo radieuse, et pas âme qui vive à l’horizon. Donc je me pose là, dans l’herbe, un bon moment, pour bouquiner sous le soleil et profiter de la vue.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Les moutons et les fougères sont toujours là, symboles de la Nouvelle-Zélande.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

J’emprunte ensuite le chemin du retour, vers Nelson. Juste avant d’y arriver, je déniche un petit coin tranquille sur Best Island pour poser la voiture et la tente et faire du camping sauvage.

Il me reste encore 2 jours avant de reprendre le ferry en direction de l’Ile du Nord de Nouvelle-Zélande. Et je n’ai trop rien de prévu : je pensais peut être retourner dans les Malborought Sounds.. Mais le matin au réveil, j’ai tout juste le temps de plier la tente avant qu’il commence à pleuvoir.. Donc comme le temps n’est pas terrible, je décide de retourner à Bleinheim. Il n’y a pas grand chose à voir ou à faire là bas, mais j’aime bien l’ambiance de cette ville, et les montagnes pelées voisines confirment que c’est un endroit plutôt sec ! J’en profite pour mettre à jour le blog : j’ai déjà plusieurs mois de retard !! Mais je préfère profiter au max du voyage plutôt que de passer du temps sur un ordinateur !

Je jour du retour sur l’ile du Nord de Nouvelle-Zélande est arrivé, je retourne donc à Picton. Là encore pas grand chose à voir ou à faire, je visite un peu, et je prend de l’avance sur ma nuit dans la voiture, car je sais qu’elle sera mouvementée : à 2h du matin, j’embarque sur le Ferry avec la voiture. Je me trouve un petit coin par terre pour dormir un peu sur le ferry. Puis on arrive très vite à Wellington à 5h du matin. Je me dirige vers les jardins botaniques pour trouver un coin assez calme pour finir ma nuit.

A mon réveil, je me dirige vers le Mont Victoria pour avoir un joli point de vue sur Wellington.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Je visite un peu la ville, puis je check-in dans une auberge, ça faisait longtemps que je n’avais pas eu une vraie douche, et un vrai matelas ! Ça change un peu des rivières et des cailloux !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Je finis la journée en visitant le Musée National « Te Papa ». Il est assez intéressant, TRÈS interactif, mais on sent que la Nouvelle-Zélande est un pays très très jeune !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Le soir, Lae me rejoint à Wellington pour voyager quelques jours ensemble. Je l’avais rencontrée en Mongolie, elle était très sympa et elle faisait elle aussi un long voyage autour du Monde. On s’était ensuite loupé de peu au Laos, et finalement on a réussi à se revoir ici !

On décolle donc de Wellington vers le Nord-Ouest. Mais avant, on fait un crochet par Martinborough pour faire quelques dégustations de vin. J’étais surpris de voir que, malgré le froid et l’humidité, le vin rouge de cette région ressemble étrangement aux vins des côtes du Roussillon ! Et d’ailleurs, le type qui nous faisait la dégustation avait un peu bossé dans le sud de la France auparavant.

On finit la journée sur un DOC campsite aux Waiohine Gorges. Un coin très joli, mais le matin, le bain dans la rivière est particulièrement difficile : elle est gelée !

On continue ensuite vers le Nord jusqu’à Woodville, puis on bifurque vers le Nord-Ouest pour suivre la côte de la Mer de Tasman.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

On s’arrête pour visiter une plage de sable noir. C’est toujours très impressionnant ce type de plage !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

On finit la journée en apercevant au loin le Mont Taranaki (aussi appelé Mont Egmont) : c’est l’un des volcans de Nouvelle-Zélande, il forme un cône presque parfait qui sort tout juste d’une mer de nuage derrière lui.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

On check-in dans un vieux backpaker super glauque à Stratford où on passe la nuit.

Le lendemain, on va visiter le Mont Taranaki en faisant la rando des « Wilkies Pools Loop Track ».

 

TDM - Nouvelle-Zélande

C’est super joli et très vert.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Avec le Mont Taranaki en toile de fond.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

On arrive sur des sortes de piscines naturelles. L’eau est parfaitement limpide.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

De l’eau jaillit un peu partout, tout le long de la rando.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

On revient ensuite à la voiture, et on contourne ce Mont Taranaki en passant par l’Ouest, et en suivant le Surf Highway. On tire jusqu’à Te Kuiti où on passe la nuit.

Ensuite, on va visiter une arche rocheuse avec une rivière qui coule en dessous. C’est super joli.

 

TDM - Nouvelle-Zélande

On peut voir des rochers avec des fossiles d’huitres, puis des stalactites..!

On arrive ensuite à une autre plage avec des sources chaudes naturelles. Un maori complètement bourré mais super sympa me prête sa pelle pour creuser mon trou : je passe un petit moment dans ma baignoire naturelle !

On finit finalement la journée à Hamilton… Et donc… le lendemain… bah on retourne à Matamata pour visiter Hobbiton !! De nouveau !!

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Lae ne connaissait pas et voulait y aller, et moi j’étais content d’y retourner avec une bonne météo !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Au final, je me suis régalé !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

On décolle ensuite vers Auckland ! Je dépose Lae au Freeman’s Hostel car elle connaissait quelqu’un ici. Mais il est complet, donc je vais à une autre auberge que je connaissais déjà : le Shooters Hostel !)

Mon but ici c’est de trouver un acheteur pour la voiture que j’avais acheté 2 mois auparavant. J’en profite aussi pour renouveler mon téléphone qui m’avait lâché une vingtaine de jour auparavant : le jour de Noël !

La nuit arrivant, je vais à la plage de Piha pour faire du camping sauvage dans la voiture.

Le lendemain je retourne au centre d’Auckland. Le but était toujours de vendre la voiture. Je retourne voir Lae à Freeman’s hostel : toujours complet.. mais cette fois, je réserve un lit pour le lendemain. Puis je retourne dormir à Piha.

Le lendemain, je participe au ‘Car Fair », mais c’est un échec complet… c’est vrai qu’elle est moche cette petite Hyundai Lantra, mais elle a avalé les kilomètres sans rechigner, et sans aucun problème technique pendant 2 mois !

Et le soir, je réussi enfin à check-in à l’auberge Freeman’s Hostel ! Et là.. il y a des choses à raconter !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

Le plan initial était de vendre la voiture rapidement, puis de continuer de visiter la Nouvelle-Zélande en allant au North Land. Finalement ça a été un peu plus difficile que prévu de vendre la voiture !! Et le voyage à l’extrême Nord de la Nouvelle-Zélande a été compromis. Mais… ça a été un mal pour un bien, car du coup je suis resté 2 semaines dans cette auberge, et j’ai pu rencontrer plein de gens exceptionnels !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Lae, Sho, Seitha, moi, Eri, Megumi, Marco, et Roy

  • Lae, bien sûr, l’américaine de Boston que j’ai déjà présenté. C’est grâce à elle que je me suis retrouvé dans cette auberge.
  • Marcus et son collègue, 2 allemands en mode voyageur ultra-light qui prévoyaient de camper en Hamac autour de la Nouvelle-Zélande. Je leur ai montré comment fabriquer un réchaud avec une canette de bière !
  • Dana la chinoise passionnée de voyage qui voulait rentrer en Chine pour le Nouvel An chinois, puis re-voyager ensuite.
  • Les 2 autres allemands qui étaient dans la même situation que moi : départ le même jour, et eux aussi essayaient de vendre leur voiture !
  • Veronika la jeune bavaroise super sympa et marrante
  • Marco le super-cuisto français. Passionné de cuisine, il ne bossait que dans des super restau étoilés en France, et il était venu en Nouvelle-Zélande pour apprendre l’anglais.
  • Roy, l’Indonésien qui était censé chercher du boulot mais qui passait son temps à regarder des vidéos de courses poursuites sur Youtube !

Plein d’autres personnes, Français et Allemands en majorité, tous super sympas… et bien sûr : le super groupe de Japonais, qui bossaient (ou pas) à l’auberge !!

  • Megumi c’est la pote de Lae. Incroyablement gentille, le cœur sur la main. Avec des manières vraiment Japonaises : toujours en train de remercier ou de s’excuser ! Elle bossait depuis assez longtemps à l’auberge.
  • Sho le « nettoyeur » de l’auberge, et le plus jeune du groupe de japonais. Ce mec était hilarant et un peu taré. C’est lui qui m’a enseigné mes premiers mots en japonais… seulement des gros mots ! Et moi je lui ai appris à se présenter en français : « Je suis Sho » !! hehehe !
  • Seitha le grand sportif !Il est en Nouvelle-Zélande pour jouer au rugby ! Et il voulait aussi apprendre à cuisiner. Il est un peu devenu le padawan de Marco ! Ces deux là voulaient toujours cuisiner un super bon repas pour tout le monde ! En plus de ça il est super marrant et le cœur sur la main.
  • Et enfin, la meilleure pour la fin : Eri ! TOUJOURS accompagnée de son joli sourire ! Elle est adorable, avec une grande douceur et gentillesse, beaucoup de charme, et elle est très jolie. On passe des heures à discuter tous les deux dans le salon de l’auberge. Elle me plait beaucoup, mais je dois quitter la Nouvelle-Zélande dans quelques jours seulement. Elle m’a vraiment donné envie de visiter le Japon. En fait, la Nouvelle-Zélande m’a laissé un souvenir assez mitigé, surtout à cause de la pluie, mais grâce à Eri, je ne regrette pas une seconde d’être venu ici ! Eri est ma plus belle découverte de Nouvelle-Zélande, et elle va beaucoup me manquer lorsque je serai parti. Mais on vas garder le contact, et ce qui est certain, c’est qu’on va se revoir… Ça c’est sûr !…
    (Edit Mai 2017 : effectivement on s’est revu.. et à cette époque, je ne me doutais pas que, quelques années plus tard… Eri deviendrait ma Femme !)

Quelques évènements marquants pendant ces 2 semaines à Freeman’s :

  • Notre petit trip à la plage Piha avec Lae, Veronika, Seitha, Sho, et moi. Eri était très triste de ne pas pouvoir venir avec nous car elle devait travailler à l’auberge.
  • Le jeu de carte du menteur de Roy
  • Les super plats concoctés par Marco et Seitha
  • La partie de billard avec Roy, Seitha, Marco, Sho, et des potes de Sho.
  • Le poulet coco que j’ai cuisiné pour tout le monde
  • Notre virée nocturne sur le port d’Auckland avec Eri, Megumi et Seitha
  • Les Okonomiyaki que Eri a cuisiné
  • Les bulles de savon avec Eri et Sho !
  • La tonte de ma barbe après 3 mois de pousse !
  • Mon footing au Mont Eden
  • Les moment passés avec Eri, à discuter, à aller faire les courses, à cuisiner..
  • La petite larme que j’ai écrasée au moment de partir…

Et quelques photos en vrac de ces 2 semaines :

  • Le trip à Piha

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Roy et Sho

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Seitha, Megumi, et Marco

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

Seitha qui fait partie des meubles de l’auberge !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Le port d’Auckland

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Eri !!

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

L’équipe Japonaise de Freeman’s !

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

 

TDM - Nouvelle-Zélande

Bref, je me suis vraiment régalé pendant ces 2 semaines ! J’ai beaucoup plus de bons souvenirs pendant ces 2 semaines que pendant les 2 mois en Nouvelle-Zélande qui ont précédés ! C’est fou !

Ah, et concernant la voiture : j’ai enfin réussi à la vendre à un hollandais la veille de mon départ !! Finalement ça a été un très bon plan : je l’ai acheté 1500 NZ$, et j’ai réussi à la revendre à 1000 NZ$. Ce qui fait 500 NZ$ (environ 300€) pour disposer d’une voiture pendant 2 mois. Beaucoup BEAUCOUP plus intéressant que la location !

Et comme conclusion générale de mon séjour, je dirais que la Nouvelle-Zélande et un très beau pays, avec énormément de choses concentrées sur une surface assez petite. Mais le problème c’est qu’avant de partir, j’avais écouté ou lu énormément de témoignages hyper-enthousiastes sur la Nouvelle-Zélande. Donc je m’attendais à beaucoup « trop », et du coup j’ai un peu été déçu. Et aussi, je n’ai vraiment pas eu de chance pour la météo… Mais les nombreuses rencontres exceptionnelles à la fin de mon séjour ont largement compensé les quelques gouttes d’eau !

Maintenant, direction Tahiti, pour la journée du 31/01/2014 qui va durer 47 heures…!

 

La suite de l’aventure ici : un peu de patience !

L’étape précédente : Nouvelle-Zélande : Au bout du Monde


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Nouvelle-Zélande : Freeman’s!