Roumanie : Les contrées de Dracula


17 juin 2013 : Roumanie

Départ matinal pour partir de Budapest avec un levé a 5h du mat, on pensait arriver en Roumanie en début d’après midi. Mais on apprends a nos dépends que les transports ne sont pas si fiables lorsqu’on commence a s’éloigner du confort occidental.

En deux mots : 2 trains annulés, on reste bloqués pendant 7 heures a la gare frontalière, pour finalement arriver a Deva a 1h du matin, et comme d’hab on n’a qu’une vague idée de là ou on va dormir. Mais finalement tout se goupille bien, on parvient a dormir dans une auberge dans un vrai lit !

Le lendemain on visite le plus vaste château du pays : celui de Hunedoara qui date de la fin du 14eme siècle.

TDM - Roumanie - 1Témoin de nombreuses tortures (une salle y est consacrée), le château a été la propriété de plusieurs princes de Transylvanie.

TDM - Roumanie - 2C’est vraiment un château comme on peut les imaginer dans les livres : construit sur un éperon rocheux, avec des tours pointues, un pont levis sous lequel coule une rivière…

TDM - Roumanie - 3Lorsqu’on rentre a l’auberge, le gérant a ramené tous ses potes pour faire une soirée sur place. On est les seuls clients de l’auberge, la musique est bonne, tout le monde est sympa, ils tentent de jouer a la pétanque en envoyant les boules comme un ballon de basket…. Ce jeu n’est pas du tout populaire en Roumanie, et c’est la copine de l’aubergiste qui avait ramené les boules comme un souvenir d’un voyage en France ! Il finit par m’expliquer que toute l’auberge est en matériaux de récup ou naturels : la peinture est faite a base de fleur et d’argile, l’enduit a base de PQ, etc… Super intéressant !

L’objectif pour nous en Roumanie était de sortir des sentiers battus et d’éviter les touristes, c’est pourquoi le lendemain on se rend a la ville la plus proche, Sibiu, pour y louer une voiture ! C’était peut être un petit coup de folie qui a un peu fait sauter le budget, mais ça valait le coup !

On peut donc plus facilement vagabonder dans le paysage Roumain. C’est la première fois pendant le voyage que le manque de ressources commence a se faire ressentir.
Pour décrire le pays, on a l’impression qu’il se situe a mi-chemin entre un monde post-apocalyptique avec ses nombreux bâtiments en ruine (en particulier les bâtiments industriels), et d’un monde des années 1930 avec une agriculture très présente et une très forte utilisation des chevaux pour travailler dans les champs ou tirer les charrettes.
Mais je dois avouer, les gens qui promènent leur vache en laisse nous ont bien fait rigoler !!

TDM - Roumanie - 4

TDM - Roumanie - 5

TDM - Roumanie - 6Direction ensuite vers Curtea de Arges, puis Poenari pour visiter les ruines du château de Vlad Trepes (l’empaleur) aussi appelé Dracul a cause de son père qui faisait partie d’une sorte de confrérie religieuse élitiste dont tous les partisans avaient ce titre.

On y monte une première fois en fin d’après midi pour s’apercevoir qu’on a loupé l’heure d’ouverture.

TDM - Roumanie - 7Mais ça nous a permis de faire connaissance de notre petit guide Roumain fort sympathique :

TDM - Roumanie - 8Ce dernier nous a suivi bien vaillamment jusqu’en haut des 1480 marches a travers la forêt pour accéder au château.

TDM - Roumanie - 10Évidemment le lendemain matin on se retape les 1480 marches pour pouvoir rentrer dans cette forteresse datant du début du 13eme siècle, et qui serait hantée selon la légende…
Au final, pas la moindre petite ombre d’un vampire à l’horizon… C’est certainement le pa amb tomaquet bien à l’ail de la veille qui a du les faire fuir…

On continue notre route dans les forets de Transylvanie, et on tombe un peu par hasard sur un parc national.

Évidemment une petite visite s’impose !
Les Carpates sont magnifiques,

TDM - Roumanie - 11et les maisons très originales.

TDM - Roumanie - 12Pour le repas, on goute a un fromage fumé roumain particulièrement….. comment dire… intense!!

TDM - Roumanie - 21On repart après avoir fait la connaissance du clone de Poupie (pour ceux qui la connaissent..!)

TDM - Roumanie - 13Pour continuer de suivre les pas de Dracula, on visite le château de Bran

TDM - Roumanie - 14C’est ce château qui a inspiré Bram Stoker pour son roman Dracula, et on comprend pourquoi…

TDM - Roumanie - 16L’intérieur est également magnifique et très fourni avec le mobilier d’époque.

TDM - Roumanie - 17On passe la nuit a Brasov. Cette ville est vraiment différente du reste du pays, elle ressemble plus a une ville occidentale: beaucoup plus riche et très propre.

TDM - Roumanie - 15On continue notre chemin vers le nord est. De nombreuses cigognes squattent le haut des pilonnes électriques.

TDM - Roumanie - 18On fait un dernier arrêt au Lacul Rosu (lac rouge) en montagne. Avec un petit coup de stress au passage, car on a failli tomber en panne d’essence… On ne pensait pas que le lieu était aussi isolé !!

TDM - Roumanie - 19On arrive enfin à Iasi pour rendre la voiture. Franchement, je n’ai jamais été aussi mal a l’aise pour conduire qu’aux alentours de cette ville!! A coté, la Sicile est un havre de paix pour conducteur, c’est dire!
Entre la circulation très dense, les limitations de vitesse inexistantes, les bandes d’arrêt d’urgences utilisées comme vraie voie de circulation, les charrettes qui font des demi-tours en plein milieu de la route, les vaches qui traversent aux passages piétons….. Je ne sais pas comment on est encore en un seul morceau!
Mais j’y suis arrivé sans encombres, mais épuisé.

Le lendemain on s’empresse de quitter cette ville en direction de Suceava. Ce n’était pas prévu a la base, mais tous les moyens de transports en direction de l’Ukraine ne partent que le lendemain.
Mais en fait ça a été la ville que j’ai le plus appréciée en Roumanie: c’est une petite ville, de taille humaine, avec une énorme église Orthodoxe entièrement peinte et classée au patrimoine de l’UNESCO (Église de Saint Jean le Nouveau), une foret avec un grand fort à visiter, etc…
Et j’ai eu du bol car ce soir là, c’était la fête du village. J’ai donc assisté à un concert de métal en Roumanie!! Car, oui, apparemment il y a aussi des métaleux roumains!!
Par contre, attention, ça reste du métal a la « Romanian Style »: les moutons qui broutent paisiblement ne sont jamais très loin de la scène…

TDM - Roumanie - 20Le soir a l’auberge on rencontre un vieux japonais d’au moins 70 ans, qui a entrepris un tour du monde complétement hallucinant (tous les pays y passent!) et uniquement a moto! Par contre je ne connais pas son nom : il était sourd – muet… mais ça ne nous a pas empêché d´avoir une discussion tout a fait cohérente en mimes et mimiques pendant un gros quart d’heure !

Le lendemain on décolle en direction de l’Ukraine dans un bus vieux d’une bonne quarantaine d’années…..

 

La suite de l’aventure ici : Ukraine : « Mia vivon estas en viaj manoj »
L’étape précédente : Hongrie : Buda & Pest

 

Laisser un commentaire